«Dans les banlieues françaises, « tout est fait pour que les habitants ne puissent pas s’organiser »», Donatien Huet, ARTE Info, .

10 ans après la mort de Zied et Bouna et les émeutes dans les banlieues française qui ont suivi, c’est l’heure du bilan. Alors que des millions d’euros ont été mis dans la politique de rénovation urbaine par la démolition-reconstruction qu’en est-il des mobilisations sociales dans les quartiers populaires ? Un interview de Julien Talpin, chercheur en sciences politiques au CNRS.

>  Pour aller plus loin sur le community organizing : Hélène Balazard, Agir en démocratie, Paris, les Éditions de l’Atelier, 2015

> Photo via Urbain trop urbain