« Elemental : logement incrémental et manuel de design participatif », Alejandro Aravena et Andrés Iacobelli, éd. Hatje Cantz, 2012

« Elemental » est un groupe de recherche chilien sur l’architecture. Il est né de la rencontre à Harvard de deux architectes et d’un ingénieur partageant un même engagement pour améliorer les standards du logement social.

Leur premier projet « manifeste » situé à Iquique fut la résorption d’un bidonville dans un projet architectural minimum. Une de leur piste de réflexion fut l’utilisation du logement social comme cycle vertueux, à l’encontre de l’idée que « Le logement social est proche de l’achat d’une voiture : ‘le temps passe et sa valeur décroît ». Il ne s’agissait pas d’un projet expérimental en soi, d’une charité temporaire envers un petit groupe de chiliens déshérités, mais d’une volonté de démontrer par une architecture et un processus exemplaires une possible reproduction de leurs méthodes. Pour répondre aux sceptiques qui prétendaient le contraire, ils poursuivront entre autre ce travail par un concours international suivi de sept réalisations construites.

On trouvera le récit de ces projets dans un livre onéreux mais dont la clarté et la richesse méritent le détour. Alejandro Araneva est par ailleurs le commissaire de la prochaine biennale de Venise, « Nouvelles du front ».

On trouvera par ici une vidéo en anglais du charismatique architecte chilien (24 sous-titres disponibles mais pas en français !).