Construir en colectivo, participación en arquitectura y urbanismo, LaCol (dir.), Pol·len edicions, Barcelone, 2018.

Ce livre espagnol fait écho à L’hypothèse collaborative en France. Il s’agit d’un livre collectif sur les pratiques collaboratives ayant émergé en Espagne au lendemain de la crise. Ce manuel réflexif intitulé Construire collectivement, participation en architecture et urbanisme est le résultat d’un travail de longue haleine ayant mobilisé plus d’une vingtaine de collectifs, associations, coopératives espagnoles, dirigé par la coopérative d’architectes LaCol .

L’ouvrage insiste sur les enjeux méthodologiques des pratiques de projet collaboratif, et reprend un répertoire divers d’expériences articulant mouvements urbains, collectifs d’architectes et mouvements habitants dans différentes villes d’Espagne.

Il est structuré en trois parties : une première, composée d’articles théoriques conçus à partir des expériences de terrain des auteur·e·s ; une deuxième partie en format de manuel reprenant méthodes, techniques et outils pour la participation citoyenne en architecture et urbanisme ; et enfin une troisième partie composée de fiches d’expériences réalisées en Espagne ces dernières années. À feuilleter sans modération pour décentrer le regard français !

On remerciera l’effort de traduction, le livre étant disponible en anglais, catalan et castillan. Il est aussi sous licence creative commons : vous pouvez librement partager et adapter son contenu.