«La maison de paille de Lausanne», par le Collectif Straw d’la Balle, éd. La Lenteur, 2013

Le Collectif raconte ici l’histoire funeste mais percutante d’une maison en paille auto-construite dans un parc public de Lausanne, en 2007. Au-delà de réflexion sur la construction écologique, ce projet montre le bras de fer entre un réseau d’associations défendant le droit à la ville et à l’autogestion et un maire « écolo » pris au piège de sa propre doctrine. Mystérieusement incendiée, l’histoire de cette maison et de la mobilisation qu’elle a suscitée reste une belle preuve que d’autres espaces sont possibles et qu’il n’est pas toujours besoin de promoteurs, d’architectes et d’écologistes pour habiter nos villes.

> Un bon article résumant le sujet par l’équipe d’Article 11