Tables en danger, un film de HBasch
A l’occasion d’une fête de quartier spontanée le dimanche après-midi 20 décembre, des gens qui vivent le quartier ont décidé de construire sur la place de la Plaine à Marseille quelque chose d’évident, solide, sans euros et respectant les normes de sécurité en vigueur : une table. Depuis, elle est très utilisée à toute heure de la journée. Mais à y regarder de plus près, cette situation simple et évidente pulvérise le schéma simpliste et imposé de la Soléam, selon lequel les habitants-individus dépendent des institutions pour penser le commun et pour aménager leurs espaces quotidiens. En tout cas cette initiative ne semble pas correspondre au projet de rénovation prévu par la mairie. Mardi 22 décembre, des agents municipaux ont reçu l’ordre de détruire cette table menaçante. Pour que cet acte inutile n’ait pas lieu, protégez là en venant y manger jour et nuit.
Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur la page Facebook de l’Assemblée de la plaine et sur la brève de la Provence du 24/12.

Pour un résumé des évènements de la lutte sur la plaine, vous pouvez lire l’article sur le numéro 138 de CQFD Marseille : La Plaine, quartier libre

Et d’autres articles de presse passés :
– « La Plaine, un quartier qui veut rester populaire » – La Marseillaise 13/10/2015
« Marseille La coupe est Plaine« – Article 11, 28 /10 2015
« À la plaine, les forains ne veulent pas remballer »- La Provence, 06/11/2015
– « Ce vent de contestation qui souffle sur la Plaine » – La Marseillaise, 13/12/2015

Ceci fait suite à l’article de AZ sur Hyperville « faire monter en gamme la place ».. la Plaine, Marseille