Séance de Pensons le Matin du samedi 24 septembre, à partir de 9h30, « Les femmes dans la ville », La Friche Belle de Mai, Salle des Machines.

Qui a participé aux rencontres Hyperville de juin dernier (Marseille / Madrid) connait maintenant Pensons le Matin, avec qui nous avions fait une matinée au Mas des Gorguettes autour de l’agriculture, rurale et urbaine.

Cette semaine il sera question de féménisme(s)… « Dans la mesure où la thématique du genre n’est pas familière des politiques publiques, envisager la ville à travers ce prisme constitue un pas de côté. Les travaux de Yves Raibaud (2015) sur l’agglomération bordelaise tendent à montrer comment « la ville est fabriquée par des hommes et pour les hommes ». Qu’en est-il des rapports sexués dans les processus de conception, d’aménagement, d’usage et de pratique des espaces publics urbains ? Quels rapports de domination, voire de coercition, sont observables ? Est-il possible de porter un autre regard que celui de la domination masculine (Pierre Bourdieu, 1998) sur les femmes et les minorités sexuelles ? Comment concevoir des politiques intégrant ces questions ? On mesure sans peine que cette thématique débouche sur un foisonnement de questions. Nous concevons donc cette matinale comme une introduction à un chantier plus vaste où la thématique du genre pourra être transversale à d’autres séances en 2016-2017. »

Photo Garry Winogrand, 1984.