KidZania, parc pédagogique ou marketing extrême ?, Stuart Jeffries, Courrier International, novembre 2014.

À force de faire des villes qui ressemblent à des centres commerciaux, ne nous étonnons pas si les derniers de ce nom se singent en villes (entendre « inspiration passages couverts parisiens »). Si Europa City* vous a choqué – ce futur pharaonique temple du loisir francilien dont la plus grande prouesse est de parvenir à fusionner Center Parcs, Big Brother et The Truman Show -, vous tomberez sûrement sous le charme de Kidzania. Ce parc-là, par contre, existe déjà. Dans la vraie vie.

Un parc pour enfants où, pendant que leurs parents remplissent leurs caddies de la vraie vie, les bambins marqués d’une puce de géolocalisation sont lâchés avec un pactole de « KidZos » en poche, qu’ils peuvent choisir de dépenser en manucure, shopping ou donuts. Mais surtout, ils peuvent en gagner en travaillant. Coca-Cola, Renault, H&M, Mac Donald’s ou Samsung les « embaucheront » pendant 25 minutes, pour leur apprendre ce que c’est de travailler dans la vraie vie. Ceux qui auront décroché un diplôme universitaire gagneront d’ailleurs davantage – « comme dans la vraie vie », dixit Xavier López Ancona, son inventeur. Comme dans la vraie vie, il pourront aller à l’usine, à l’hôpital, et même en prison. Être flic, pompier ou pilote d’avion. Pas chômeur, écrivain ni artiste. Il y actuellement 23 parcs KidZania dans le monde – Tokyo, Le Caire, Istanbul, Lisbonne, Mumbai, et Londres depuis quelques mois. 35 millions d’enfants en ont déjà profité.

À quand un Kidzania pour Europa City ?

 

*« La force du projet de BIG est de concevoir Europa City comme un quartier de ville vivant » dit son directeur. Sauf qu’on parle bien ici d’un centre commercial, du Groupe Auchan, qui alliera comme dans la vraie ville pistes de ski et concerts en plein air, grandes enseignes de multinationales et «quartiers éco-responsables sans voitures » (easy), foodtrucks (« l’art de vivre à l’européenne ») et « fermes urbaines » (sic), avec même un ersatz d’éléphant de l’Île de Nantes en pleine galerie marchande. Reposent en paix, terres agricoles d’Île-de-France.

 

Sur Europa City :

Lire ici les autres arguments de BIG, agence architecturale & urbaine chargée du projet et regarder là la merveilleuse vidéo promotionnelle d’Europa City.

– « L’art de construire des pistes de ski en banlieue parisienne », un article du Monde.

– Deux articles de Jean Gadrey, sur le rôle du chercheur dans le (macro)projet urbain, et une étude point par point des promesses du projet.

Ici un suivi des luttes, notamment celle du Collectif Pour le Triangle de Gonesse.

– Et une étude passionnantes sur les alternatives possibles à Europa City, par le paysagiste Jules Abel.

Sur KidZania :

– Lire ici et d’autres articles sur Kidzania.

 

Image issue de l’article « KidZania, parc d’attractions ou apologie du capitalisme ?« .