Décrypter Habitat III (1/3) Habitat III, par qui, pour qui, pour quoi faire ? Pierre Arnold, Urbanews.fr, novembre 2016

Pierre Arnold nous propose à travers sa série de 3 articles (1, 2 et 3) un retour sur son expérience à Habitat III à Quito. Cette Conférence des Nations Unies sur le logement et le Développement Urbain Durable est la 3e du nom et se déroule tous les 20 ans. Elle a pour but de produire collectivement un texte traçant une conduite pour les villes pour les 20 ans à venir.

Au de là d’un temps fort d’échanges avec des pays du monde entier pendant une semaine, Habitat III reste un événement ultra-sécurisé et fermé à la population locale. En parallèle de l’événement se déroulait 3 contres-sommets, donnant un espace d’expressions à d’autres populations dont celles les plus touchés par les effets néfastes de l’urbanisation, de la gentrification et de la financiarisation de la ville.

Mais à quoi sert Habitat III si les inégalités en milieu urbain ne font que progresser dans plus de 75% des villes ? Comment entrer dans une logique du Buen Vivir si dans les villes où seul la règle est l’accumulation de bien et d’argent par la dépossession ? Quels espaces de réflexion offrir alors que la seule perspective offerte par Habitat III est la smartcity ? Enfin qu’elle réponse sont apportées à l’autre moitié de l’humanité qui habite toujours dans des territoires ruraux ?

De ces deux semaines à Quito, Pierre Arnold nous décrit sa vision des enjeux qui se sont joué durant Habitat III, le contexte urbain vécu par  les population et les quelques perspectives ouvertes. Partout dans le monde des résistances existent face aux conditions de vies imposées qui pour beaucoup revendiquent le Droit à la Ville et à habiter la ville.

 

Image : Pierre Arnold / pierre.arnold.pa@gmail.com