Les Climate Games — Nous sommes la nature qui se défend, se sont mis en place en vue de la Cop21 2015, réunissant 124 équipes de motivé-e-s, notamment en Europe.

Pendant les 14 jours de cette grosse et triste bouffonnerie (la Cop21 donc), les actions de militants pro-climat se sont multipliées, plutôt « petites », urbaines et joyeuses. Mais leur réunion via le site ClimateGames leur donne une importance somme toute assez forte. Si les détournements de pubs font partie des classiques (et ont été pas mal repris dans les médias), les Opérations Vivaldi (la n°1 et la n°2) par l’Ensemble Zoologique de libération de la nature (EZLN) sont mes préférées! Et que dire des trois gars qui ont offert un « petit » blocage du tunnel d’accès aux terminaux 1, 2 et 3 de l’aéroport de Londres-Heathrow?

Adorable également : les rouleaux de papier toilette sur lesquels on peut lire le 5e rapport d’évaluation du GIEC, disposés dans la « zone bleue » de la Cop21 réservée aux officiels… Histoire d’illustrer le fait que les négociateurs du climat se torchent le cul avec la science. (Oui je sais, là je sors un peu de la ligne éditoriale d’Hyperville!)

Une nouvelle action en réseau se prépare, breakfree2016!