Lazar KUNSTMANN, Urban eXperimentParis, Éditions Uqbar, 2018, 237 p.

C’est une ré-édition, dont le titre original, paru en 2009, est La Culture en clandestins, L’UX. Mais le propos n’a pas changé. On y découvre avec enthousiasme comment les UnterGunther, une bande née dans le Paris des années 1980, ont soigneusement et clandestinement remis en état de marche l’horloge du Panthéon. Cette action, régulièrement médiatisée depuis qu’ils l’ont eux-même dévoilée, une fois achevée, à un Administrateur en Chef fasciné, n’est pourtant ici que la porte d’entrée dans un monde souterrain, où se mêlent tout en s’évitant méticuleusement Mexicaine de Perforation, Mouse House, Surettes, Bodzaux, Toubalous, et Ravioliland, pour des festivals de films dans des pseudos « planques lazaristes » ou des « commé » alcoolisées sous l’École Militaire.

En complément, un article détaillé sur le site de France Culture, ainsi qu’un film d’une vingtaine de minutes réalisé par l’auteur lui-même.